Les techniques > Les bienfaits des arbres > Les bienfaits écologiques des arbres

Les arbres améliorent la qualité de l'air et produisent de l'oxygène

Grace à la photosynthèse ils fixent le carbone et libère de l'oxygène. Ils fixent de nombreux polluants et des poussières en suspension à l'aide de leur feuillage surtout quand il est 'duveteux' (Platanus, Betula).

Les arbres contribuent à la diversité biologique

Les arbres fournissent abris, protection et nourriture aux oiseaux, insectes et petits animaux. Les Sorbus x Carrierei, Malus ‘Everest', par exemple, conservant leurs fruits l'hiver nourrissent beaucoup d'oiseaux. Les fleurs de Tilia, Robinia nourrissent les abeilles.

De nombreux insectes auxiliaires (coccinelles, syrphes…)  hivernent dans les arbres et les conifères (Taxus, pinus, chamaecyparis..). Les nids sont nombreux dans les arbres à couronnes denses (Platanus Alphen's Globe, Liquidambard ‘Gumball', Carpinus betulus ‘Lucas'…)

L'arbre lutte contre l'érosion du sol, améliore la qualité de l'eau et limite les inondations.

Les racines puissantes de l'arbre fixent les sols (Taxodium, Metasequoisa, Quercus, Pyrus…), limitent l'érosion et le ruissellement grace à leur houppier. Ils participent à la régulation hydrologique du sol (Salix, Alnus) et à la filtration de l'eau.

Les arbres protègent contre la chaleur

Ils rafraichissent l'air ambiant en créant une l'ombre grâce à leur feuillage qui intercepte les rayons solaires et le dégagement de vapeur d'eau dans l'atmosphère dû à l'évapotranspiration. Il lutte énormément contre les ilots de chaleur urbain.

L'été tout le monde recherche la fraicheur des parcs et forets boisés de grands arbres (Quercus, Acer, Pinus, Fagus, Platanus..) et l'ombrage dans son jardin (Gleditsia, Catalpa, Tilia, Prunus, Zelkova…)

Les arbres abritent de la pluie

Les arbres interceptent la pluie et la neige (20 à 40% d'une précipitation), surtout les conifères (Pinus, Abies, Sequoia…).

Les arbres et les brise-vents

Le rôle brise vent des arbres est bien connu. Ce sont les feuillus, filtrant l'air, qui sont les plus efficaces pour limiter la vitesse du vent. Les arbres ramifiés et en cépées (Acer, Liquidambar, Fagus, Carpinus, Quercus par exemple) conviennent à cet usage.

Le long des rues rectilignes où le vent est canalisé et amplifié, les arbres agissent comme des brise-vents et limitent l'ampleur des courants d'air. Carpinus, Platanus, Acer, Aesculus, Fraxinus, Tilia par exemple.

Les arbres limitent les bruits urbains

Une plantation d'arbres de 30 mètres d'épaisseur peut réduire le bruit de 6 à 8 décibels. Les arbres participent à la réduction des bruits de fond de la circulation routière urbaine. Ils protègent les jardins privés des bruits environnants. Le doux son du vent dans leurs feuillages est apaisant (Betula, Gleditsia, Fraxinus, Carpinus, Tilia…).

bienfait écologique 1
bienfait écologique 2