Les techniques > Vos plantations > La fosse de plantation

Le choix de l’emplacement du trou de plantation doit judicieusement correspondre au futur développement de la plante (volume racinaire et aérien).

En mitoyenneté, les 2 mètres de distance entre la fosse de plantation et la limite mitoyenne sont à respecter.

Lors de l'ouverture de la fosse de plantation, séparer la terre arable de la terre de profondeur, moins riche en matières organiques.

Ne pas hésiter à faire une fosse conséquente permettant une fouille du sol et évacuer toute matière impropre à une bonne reprise.

Ne pas hésiter à apporter de la bonne terre si possible, à l'améliorer avec de la tourbe (sol très argileux), du terreau et de l'amendement THUILLOR® aux doses suivantes :

  • motte 18/20/25 -> 1 pot
  • motte 30/35/40 -> 2 pots
  • bac 140/150 -> 3 pots
  • bac 160/180 -> 4 pots
Thuilleaux - Schéma d'une fosse de plantation

La fosse de plantation doit au minimum être d'un volume supérieur à 1/3 de la grosseur de la motte.

Une bonne fosse de plantation doit permettre aux racines de se développer rapidement et d'explorer le plus grand espace possible afin d'assurer une reprise rapide.

Elle doit être assez grande, avoir un substrat adapté à la plante, assez perméable à l'eau et à l'air.

Dans les sols très compacts, un lit de gravier doit être installé pour permettre un meilleur drainage de la fosse. La plantation est alors légèrement surélevée pour éviter aux racines de s'asphyxier.